Zahrin Kahlo

Zahrin Kahlo
Chronique d’une jeune arabe

Dans le cadre de la saison qui lui est consacrée, Hassan Hajjaj a souhaité inviter la photographe italo-marocaine Zahrin Kahlo à exposer dans le Studio, espace de la MEP consacré à la photographie émergente et aux premières expositions institutionnelles.

Studio

À travers trois séries d’œuvres qui traitent du rapport entre identité et féminité, la photographe présente les thèmes et motifs récurrents de son travail.
La série Chronique d’une jeune arabe, naît de la rencontre avec Maryam, actrice tunisienne engagée sur la question des droits des femmes et de la défense des libertés individuelles. Zahrin Kahlo dresse là le portrait d’une femme libre et fière de sa féminité.

À ces images, répondent celles des séries Stouh et Néo-orientalisme réalisées en 2016. Elles sont liées à l’histoire personnelle de la photographe : Zahrin Kahlo a grandi entre deux continents, nourrie d’influences culturelles diverses. Marquée par le souvenir de son enfance dans la maison familiale de Marrakech, la photographe décrit une sphère domestique peuplée de femmes. Durant sa formation à l’Académie des Beaux-Arts de Brera à Milan, elle découvre à la fois les grands maîtres de la Renaissance, chez qui elle puise son attention à la lumière, à la composition et aux couleurs, et l’esthétique orientaliste qu’elle s’approprie pour construire un récit intime, entre réalité et fiction.

Image en une : Zahrin Kahlo, Chronique d’une jeune arabe
© Zahrin Kahlo

L'artiste

Née à Marrakech dans une famille aux origines hispanico-berbères, Zahrin Kahlo vit désormais entre le Maroc, la France et l’Italie. Elle mène de nombreux projets dans les secteurs du documentaire et de la photographie de mode. Son travail a déjà été présenté dans divers festivals, galeries et institutions au Maroc et en Europe.

Partenaires

En partenariat média avec