• Mari Katayama, Bystander #016, 2016 ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama, Shell, 2016 ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama, In the Water #001, 2019 ©︎ Mari Katayama

Maison Européenne de la Photographie

Mari KatayamaHome Again


Pour sa seconde exposition de saison du Studio - son espace dédié à la photographie émergente -, la MEP parfait son hommage à la photographie japonaise contemporaine avec le travail de Mari Katayama qui allie sculpture, couture, performance et photographie.

Atteinte enfant d’une maladie rare, Mari Katayama, a dû choisir, à l’âge de neuf ans, l’amputation partielle de ses membres. Elle transcende sa condition et son handicap en une œuvre qui interroge le spectateur sur sa propre relation au corps. Les mises en scène de ses autoportraits si élaborées et totalement contrôlées, ainsi que la fabrication de sa propre image, s’opposent à toute notion conventionnelle du « handicap ». Mari Katayama se révèle ainsi une artiste audacieuse et révolutionnaire, qui repousse dans son œuvre les limites du médium photographique.

L’exposition Home Again rassemble des œuvres réalisées depuis 2009, mais elle présente également pour la première fois la série « In the Water ». Ce nouveau travail résulte de la récente naissance de sa fille, et dont Mari Katayama dit « qu’il existe enfin dans ce monde quelqu’un qui voit et considère son corps comme normal ».

Des rivages de Naoshima au paysage pollué autour de sa maison à Gunma, Mari Katayama interroge par le titre « Home Again » la notion du « naturel », de l’« endommagé » ou du « perdu », l’appliquant à la fois à un endroit laissé intact – ou au contraire modifié – par l’homme, ainsi qu’à sa propre personne.

×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services ou des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...