Mari Katayama
Home Again

Studio

Mari Katayama

L’exposition Home Again rassemble des œuvres réalisées depuis plus de dix ans par l’artiste Mari Katayama, dont la pratique hors norme allie sculpture, couture, performance et photographie. L’artiste présente également sa nouvelle série photographique « In the Water », pour la première fois en Europe.

  • Mari Katayama, Bystander #016, 2016
    ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama, Shadow Puppet #014, 2016
    ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama, On the way Home #005, 2017
    ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama, In the Water #001, 2019
    ©︎ Mari Katayama
  • Mari Katayama,Shell, 2016
    ©︎ Mari Katayama

L’exposition

Atteinte d’une maladie rare dès l’enfance, Mari Katayama subit une amputation partielle de ses jambes à l’âge de neuf ans. Loin d’en faire un obstacle, l’artiste transcende cette condition physique en faisant oeuvre. Elle interpelle le regard et interroge ainsi les critères de beautés d’une société normée.

Ses premiers autoportraits prennent la forme d’images idéalisées dans lesquelles son corps et son visage se mêlent aux décors imposants d’extravagantes sculptures qu’elle orne de cristaux, de coquillages et de poupées grandeur nature. Ses mises en scène si élaborées et totalement contrôlées, ainsi que la fabrication de sa propre image, s’opposent à toute notion conventionnelle du « handicap ».

Mari Katayama est ainsi une artiste audacieuse et révolutionnaire dont la relation à l’objectif photographique semble lui être tout aussi essentielle qu’expérimentale, repoussant les limites du médium photographique.

L'artiste

Mari Katayama est née en 1987 dans la préfecture de Saitama au Japon et a grandi à Gunma. Diplômée de la Prefectural Women’s University à Gunma, elle a poursuivi ses études à Tokyo University of the Arts. Présenté à la Biennale de Venise en 2019, son travail a également donné lieu à l’exposition personnelle On the Way Home, récemment organisée au Museum of Modern Art, Gunma ; et à d’autres expositions telles que la Triennale d’Aichi (2013) et Roppongi Crossing (Musée d’art de Mori, Tokyo, 2016). Elle a également reçu le Tokyo Marunouchi Art Award en 2012, le Higashikawa New Photographer Award en 2019, ainsi que le Kimura Ihei Award en 2020 pour son livre Gift (Tokyo, United Vagabonds), publié en 2019.

Partenaires

Cette exposition est organisée conjointement par Kyotographie et la Maison Européenne de la Photographie, Paris.

Devenez mécène en soutenant la MEP

Je soutiens